3 Dec 2022
Dark Light

Article

Le phare des baleines > Bien-être > Haut potentiel intellectuel (HPI) : définition et signification
HPI def

Haut potentiel intellectuel (HPI) : définition et signification

On s’inquiète de plus en plus des enfants précoces, à haut potentiel et surdoués. Qu’est-ce que tout cela signifie en psychologie ? Et comment pouvez-vous déterminer si vous êtes HPI ? Connaître ces faits a un impact sur nos décisions de plusieurs façons. Est-ce une maladie ? Est-ce une question de mode ?

Définition HPI

HPI est l’acronyme de haut potentiel intellectuel. Ce sont des personnes qui ont un potentiel intellectuel plus important que la norme, ils sont par ailleurs parfois dénommés sous le pseudonyme de « zèbre ». Souvent, on se base sur le quotient intellectuel (QI) comme donnée d’indications. Le seuil de norme pour qu’un psychologue vous définisse comme HPI est de 130 au minimum. C’est le seuil que l’on prend pour définir une personne surdouée.

Les personnes diagnostiquées HPI ont des capacités supérieures à la moyenne dans un ou plusieurs domaines d’expertise (comme athlétique, artistique ou intellectuel) grâce à leurs dons.

Cependant, il arrive parfois que les adultes à hauts potentiels manquent souvent de perspicacité, de clarté et de la discipline mentale, leur mode de réflexion étant différent. C’est pour cette raison qu’ils peuvent facilement passer inaperçus et souffrir ensuite d’isolement, d’inconfort et même d’autoréflexion. Il n’est ainsi pas rare que les HPI :

  • Se sentent en décalage avec le groupe ou l’époque.
  • Vivent des émotions fortes.
  • Ont une mauvaise estime de soi qui se traduit par un manque de confiance.
  • Quittent l’école sans diplôme.
  • Manquent de lien social.
  • Éprouvent de l’anxiété ;

Afin d’évaluer correctement le fonctionnement cognitif d’un patient HPI, un psychologue doit aussi effectuer une analyse approfondie de sa personnalité, en plus du QI et d’autres facteurs connexes.

HPI est une maladie du développement ?

Souvent certaines personnes ne comprennent pas ce qu’est être un HPI et associe cela à une maladie.

En effet, le mot « diagnostic » fait référence à une détermination médicale d’un trouble ou d’une maladie du développement. Cependant, haut potentiel n’est pas un terme médical ; ce n’est donc ni lié à un trouble du développement ou une maladie, c’est simplement une façon de raisonner différente, de connecter les neurones et qui amène à traiter l’information différemment. Ce n’est en aucun cas une maladie. Être une personne à haut potentiel peut par contre être un véritable atout ou une cause de souffrance. C’est un état de fonctionnement spécifique qui nécessite des compétences accrues, de la réflexion et plus encore. Il est également possible d’être considéré comme un potentiel élevé si vous êtes considéré comme exceptionnel par vos paires.

Être haut potentiel intellectuel ne permet pourtant ni le succès dans la vie et ni l’échec assurément. Nombre de personnes HPI sont comme qui dirait noyées dans la masse et vivent une existence simple. Ce n’est ni une bénédiction ni un fardeau, c’est simplement là, sans influence sur l’existence.

Comment reconnaître une personne HPI ?

Peut-être vous vous demandez si vous êtes une personne HPI ou si une personne de votre entourage l’est ? Ce n’est pas une chose facile et seulement un test pourra confirmer si quelqu’un est une personne à haut potentiel. Cependant, les personnes HPI partagent des caractéristiques communes en général qui sont :

  • L’hyperactivité
  • Une pensée schématique par arborescence
  • Une indépendance d’esprit
  • Une très grande mémoire
  • Un excellent vocabulaire
  • Être très forts en maths
  • Une forte empathie
  • Une forte hyperesthésie
  • Un manque d’estime de soi

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *