14 Apr 2024
Dark Light

Article

Le phare des baleines > Auto > Comment bien choisir sa première voiture ?
Bien choisir sa première voiture

Comment bien choisir sa première voiture ?

À la recherche de votre première voiture ? Le parcours du combattant, direz-vous. Pas tant que ça, avec les bons conseils et un peu de patience, cette étape peut s’avérer plutôt agréable. Aujourd’hui, on vous guide au travers de cette aventure

Choisir un modèle pour jeune conducteur

Pour un premier achat, il peut être judicieux de considérer un véhicule d’occasion. Cela permet d’économiser de l’argent tout en obtenant un véhicule de qualité. Par exemple, une seat occasion peut être une excellente option. Les voitures Seat sont réputées pour leur fiabilité et leur style, et en optant pour un modèle d’occasion, on peut obtenir un excellent rapport qualité-prix.

Bien que les gadgets et les technologies ne soient pas essentiels, ils peuvent améliorer l’expérience de conduite. Des fonctionnalités comme le régulateur de vitesse, la caméra de recul ou le système de navigation peuvent être utiles pour un jeune conducteur.

Quand et où inspecter la voiture ?

Imaginez-vous un instant, en pleine nuit, sous une pluie torrentielle, essayant de discerner le bleu marine d’un noir profond. Pas vraiment l’idéal pour une inspection de véhicule, n’est-ce pas ? Pour faire un choix éclairé, le mieux est de voir la voiture en plein jour et par temps sec. Ce conseil peut paraître bête, mais il est primordial. Un bon éclairage et une météo clémente vous permettront d’examiner la voiture sous toutes ses coutures.

Examen de l’extérieur

Faite le tour du véhicule. Ne vous pressez pas, prenez le temps d’observer les moindres détails. Des griffures, des chocs ou des morceaux de carrosserie cassés sont autant de signes qui doivent attirer votre attention. Une peinture neuve peut cacher un choc ou des rayures profondes. Ne soyez pas timide, posez des questions ! Un attache-remorque peut indiquer que la voiture a souvent tracté, une situation qui peut endommager l’embrayage ou le moteur.

La rouille peut aussi être un problème, surtout pour les voitures plus anciennes. Certains endroits sont plus sujets à la rouille, comme les passages de roues. Ne négligez pas ces indices, ils peuvent vous indiquer l’état réel de la voiture.

L’état des pneus et des freins

Les pneus sont un autre point important à vérifier. Assurez-vous que les pneus sont les mêmes sur chaque essieu et jetez un coup d’œil aux témoins d’usure. Si ces derniers sont presque atteints, il faudra prévoir de changer les pneus rapidement.

Vérifiez également l’usure des freins. Les disques ne doivent pas présenter de bordures, de craquelures ou de grosses traces de brûlures. Les plaquettes de frein doivent encore avoir de la garniture, sinon, elles sont à remplacer.

Analyse de l’intérieur

L’intérieur de la voiture est tout aussi important que l’extérieur. Les sièges et le tableau de bord ne doivent pas être déchirés ou rayés. Testez toutes les fonctions de la voiture, des commandes au volant à la climatisation. Si la clim ne refroidit pas dans les dix secondes, elle devra être rechargée.

Test du moteur et de la boîte de vitesse

Avant de partir pour un essai routier, jetez un coup d’œil sous le capot. Un moteur propre est généralement un bon signe, tout comme l’absence de fuites. De plus, vérifiez que le moteur démarre correctement et qu’il ne fait pas de bruit étrange.

L’embrayage et les vitesses doivent également être testés. Toutes les vitesses doivent passer correctement et l’embrayage doit être souple. Si le point de patinage est très haut, l’embrayage est probablement usé.

L’essai routier

L’essai routier est l’étape finale avant l’achat. Une voiture doit être souple, prendre ses tours normalement et avoir une bonne puissance. De plus, elle ne doit pas tirer d’un côté ou de l’autre et le freinage doit être fort et égal.

Les documents de la voiture

Ne vous fiez pas uniquement à l’état de la voiture. Les documents de la voiture sont tout aussi importants. Assurez-vous que toutes les échéances d’entretien ont été respectées et que le contrôle technique date de moins de six mois. Enfin, bien souvent quand on est jeune conducteur on ne se rend pas compte du danger de conduire.Prenez donc le temps de voir ces 4 choses à ne pas negliger lorsquon est jeune conducteur, afin de rester vigilant en toutes circonstances.

Prenez le temps de bien examiner la voiture, de poser des questions et de faire un essai routier. Après tout, cette voiture vous accompagnera pendant de nombreuses années, alors autant faire le bon choix du premier coup.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 4